Tallinn – Estonie

Écrit par Marion | Le 16 novembre, 2017

Capitale de l’Estonie, Tallinn est un lieu de passage obligé pour tout étudiant à Helsinki. A 2h30 de ferry à des prix tout à fait abordables (10€ l’aller-retour ça ne se refuse pas), nombreux sont les passagers à partir faire leurs courses là-bas le temps d’une journée. Au delà de ses prix attractifs, Tallinn est également une petite ville de charme. Zoom sur cette capitale médiévale et atypique.

 

 

ographie

 

 

C’est où l’Estonie déjà ? Je sais jamais où c’est entre ça et les deux autres pays, Lituanie et.. Lettonie ? Tallinn ? Oui ça doit bien être une capitale de l’un des trois.. mais lequel ?..

Ou : le résumé de mes pensées quand on m’évoquait l’Estonie avant d’arriver en Finlande. Et c’est sûrement votre cas aussi, pas la peine de jouer les innocents.

 

 

 

Donc bon, après avoir été là-bas quelques fois, j’ai réussi à situer à la fois le pays ET la capitale sur une carte. Tallinn est donc la capitale de l’Estonie, pays le plus en haut de tous les pays Baltes. Juste en-dessous arrive la Lettonie, et tout en bas la Lituanie. Je suis certaine que des moyens mnémotechniques quelconques peuvent aider à se rappeler de ça, et sinon tant pis.

L’Estonie est un petit pays, peu peuplé. Il y a environ 1 300 000 habitants, dont 450 000 dans la capitale. En comparaison il y a environ 1 350 000 habitants dans toute la métropole de Lyon et 500 000 habitants rien que dans la ville de Lyon seule.

 

 

 

Tallinn : sa vieille ville

 

 

Figurant au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1997, la vieille ville de Tallinn est la principale chose à faire ici ! Elle se situe à 5 minutes à pied du port et se distingue par ses remparts et fortifications qui l’entourent totalement.

Elle se découpe en deux parties, la partie basse et la partie haute (appelée aussi Toompea).

 

 

Partie basse

 

 

 

Dans la partie basse, on retrouve principalement la place de l’hôtel de ville, petite place pavée où siège l’hôtel de ville avec ses gargouilles en forme de dragon. Sur cette même place se situe la plus ancienne pharmacie d’Europe en activité, ouverte depuis 1422. On y trouve également des restaurants.

Non loin de là se situe LE restaurant que je conseille à tout le monde à Tallinn : Kompressor. Petit restaurant de pancakes -qui selon moi ressemblent plus à des crêpes d’ailleurs- absolument incontournable dans la vieille ville, on y trouve des pancakes très copieux entre 4€50 et 5€. Les boissons coûtant aux alentours de 2€, il est donc possible de s’en sortir pour un vrai bon repas à 5€-7€. Très très attractif.

 

 

 

 

 

En continuant à pied dans la partie basse, on trouve de nombreux, nombreux magasins de souvenirs, qui vendent tous les mêmes babioles souvenirs, ainsi que des échoppes médiévales. Des petits marchés s’entendent également le long des remparts, vendant principalement des écharpes et bonnets en laine.

Si l’on se balade le long de ces mêmes remparts, on peut découvrir des musées cachés dans les tours, des anciennes tombes placardées sur les murs ou encore des bardes chantant avec d’anciennes guitares.

 

Il ne faut surtout pas hésiter à se perdre dans les ruelles, il existe énormément de petits passages un peu comme des traboules qui traversent la ville. Le plus atypique reste les magasins/bars/restaurants troglodytes. De partout dans la vieille ville, on tombe sur des escaliers qui ressemblent à ceux menant à la cave. Sauf que, au bout des escaliers ce n’est pas une cave, mais bien un restaurant, ou un night club !

 

 

Partie haute

 

La partie haute de la ville regroupe de nombreuses églises, comme la cathédrale Alexander Nevsky ou l’église Saint-Olaf. En réalité il y a même plus de 20 églises et cathédrales à Tallinn, et elles sont souvent assez différentes. De part leur époque à leur style, chaque église se différencie des autres, tout comme chaque bâtiment de la vieille ville.

 

 

 

 

Le plus impressionnant reste pour moi les points de vue et panoramas que l’on peut voir depuis le haut de la ville. Le plus connu est celui où l’on voit la pointe de l’église surgir de tous les toits oranges des bâtiments alentours. Mais si l’on continue à pied, on découvre alors d’autres points de vue. Alors j’ai été frappée par la démarcation entre la partie moderne de Tallinn et la vieille ville.

 

 

 

 

 

 

Le centre ville


 

Une fois passée la « porte » qui sépare la partie médiévale du reste de Tallinn, gros changement de décor. On entre dans un centre ville moderne, avec de grands immeubles, des bureaux, des centres commerciaux… Il y a même des écrans géants qui affichent de la publicité pour Coca-cola, enfin bref limite le cliché de la ville futuriste.

 

 

 

Vue du centre ville depuis la vieille ville


Autant dire que c’est en total décalage avec le côté Moyen-âge duquel on sort tout juste. On peut apercevoir la vie en ville, les voitures, les trams, les bus. Il y a donc de gros centres commerciaux, avec des maques internationales telles que Pull and Bear, H&M mais aussi des Subways ou autres fast foods.

En s’aventurant plus loin on tombe sur l’Université de Tallinn. Bien que n’accueillant que peu d’étudiants (9000 environ), le campus est composé de 5 bâtiments, dont un dédié au cinéma. Et quel bâtiment. Pour avoir eu l’occasion d’aller à l’intérieur, les conditions de travail ici sont au top. Cinéma 4k, ordinateurs de travail, salle de tournage, je n’arrive pas à imaginer que c’est le bâtiment d’une université. Très impressionnant.

 

 

 

Telliskivi : le quartier hipster

 

 

Il faut s’aventurer hors de la ville pour trouver ce quartier, mais le détour vaut le coup d’œil selon moi. Ici tout est coloré, et il y a des graffitis de partout. Mais pas des tags moches hein, des belles œuvres qui sont agréables à regarder. Tout le quartier s’est construit sur d’anciennes usines désaffectées.

 

 

 

 

On trouve un bar aménagé dans d’anciennes rames de tram, des restaurants dans des préfabriqués, et des fresques un peu de partout sur les murs et bâtiments de tout le quartier. Véritable petit coup de cœur personnel, il fait désormais partie de mes visites guidées quand je viens à Tallinn (je suis en effet une vraie guide touristique désormais).

Quartier très enclin à des événements culturels, il n’en est pas moins réputé pour sa nourriture, à tester à l’occasion.

 

 

 

Prix de la vie à Tallinn

 

 

Principal centre d’intérêt pour 90% des personnes prenant le ferry pour se rendre à Tallinn. Beaucoup de finlandais profitent du week-end pour faire le plein de courses à Tallinn, notamment d’alcool. Ah ce sujet que tout le monde attendait ! Et je ne vais pas mentir le principal intérêt des jeunes prenant ce bateau est exactement le même. Enfin c’est aussi une super ville à visiter hein !.. Comment ça peu crédible ? Bah.

 

 

Alcool

 

L’alcool est en effet moins cher à Tallinn, quand on compare les prix à ceux d’Helsinki. En fait, l’alcool en Finlande est plus cher que l’alcool en France. Et quand on m’a vendu Tallinn comme l’endroit où acheter de l’alcool pour pas cher, on m’a vendu du rêve, je m’attendais à des super prix. Au final les prix sont plus bas certes, mais si je compare avec les prix en France rien de très remarquable. Les premiers prix pour des bouteilles de vodka commencent à 8€, le Jägermeister (ma base de référence) est à 14,99€ les 70cl, soit 2€ à 3€ moins cher qu’en France. Mais on peut noter que l’on peut trouver des super bouteilles de 1L ou 1L75, le rêve.

Cependant une fois arrivé en ville dans les bars, la différence se fait nettement ressentir. Les pintes de bières sont en moyenne à 3€50. Oui. 3€50. Une pinte. Je n’ai pas eu le temps de chercher si il y avait des Chouffe aussi en Estonie, mais si c’est le cas je vous tiens bien évidemment au courant.

 

 

Autres dépenses

 

Sinon beaucoup de produits sont moins chers dans cette vile, au-delà de l’alcool. Certains finlandais viennent également acheter ici des produits cosmétiques, des shampooings, ou même des vêtements. La marque Zara par exemple vends ses vêtements aux mêmes coûts qu’en Espagne ou au Portugal, qui sont moins chers que dans le reste de l’Europe si je ne me trompe pas.

Aussi, au niveau restaurants, on peut déjà le voir avec l’exemple de Kompressor que j’ai donné au-dessus, c’est assez abordable. Il y aurait même des buffets à volonté à 4€ (c’est en cours de recherche bien évidemment).

 

 

 

Je recommande donc Tallinn qui pour moi est un endroit incontournable quand on vient en Finlande ! Ce qui est au final est assez paradoxal n’est-ce pas ?

 

Pour les intéressés, j’ai effectué un petit reportage sur cette ville dans le cadre d’un de mes cours. Le dossier est en anglais, mais je le partage pour les plus motivés -> Ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. 

Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.