Préparer son dossier Erasmus

Écrit par Marion | Le 31 octobre, 2017

Ou le premier acte de « L’enfer Erasmus ».

 

Si partir à l’étranger est un moment particulièrement apprécié, tout son aspect administratif et sa préparation le sont bien moins. Constituer un dossier Erasmus, c’est une des choses les plus pénibles à faire. Déjà parce que c’est de l’administratif. Ensuite, il faut réunir beaucoup de papiers en un minimum de temps.

Toute les universités ne fonctionnent pas de la même manière, mais je peux énoncer une règle commune à tout début de démarche : ça sera un sacré gain de temps de s’y prendre le plus tôt possible.

 

 

Regarder les accords d’échanges de l’université

 

Ça serait assez dommage de vouloir partir en [insérez le nom du pays de votre choix] et finalement au dernier moment se rendre compte que ce pays ne propose aucun cours dans notre filière. Ou encore qu’il n’ait aucun partenariat avec l’université. Plutôt triste de faire toutes les démarches pour rien.

 

La première des choses à faire est donc de consulter les accords d’échanges. Concrètement c’est la liste de toutes les universités dans laquelle il est possible de partir en Erasmus, et trié par domaine d’études (Droit, Communication, Sciences du langage…).

 

Parce que si il est possible de partir dans certains pays, peut être que ce ne sera que pour des filières particulières, et pas la votre (la vie est injuste).

 

 

Se renseigner sur les exigences de chaque pays

 

Parce que ça serait bien trop facile que tous les pays demandent les mêmes papiers. Ce conseil s’applique surtout pour les certificats de langue. Tandis que l’un ne demande qu’un certificat attestant un niveau minimum de B2 dans la langue, un autre voudra un score minimum de 79 au TOEFL, pendant qu’un dernier voudra un score encore différent.

 

Pour avoir ces informations, il faut aller sur les sites de chaque université et scruter, analyser, chercher les parties qui font le listing des exigences pour candidater pour leur université. Pas besoin de faire partie des services secrets pour trouver ces informations, en général elles se trouvent dans les parties dédiées au étudiants en échange.

 

 

Les papiers demandés pour le dossier

 

Alors bien évidemment j’ai déjà évoqué le fait que toutes les universités ne demandent pas les mêmes choses. Je ferai donc avec les papiers qu’on m’a demandé à l’Université Lyon II (coucou la fac). Cependant encore une fois je pense qu’il y aura énormément de similitudes avec n’importe quel autre dossier Erasmus, et que quoiqu’il arrive tous les conseils sont bons à prendre -n’est-ce pas ?-.

 

 

 

 

  • Lettre de motivation en Français

Adressée à l’université Française. Expliquer simplement pourquoi vous voulez partir, ce qui vous intéresse dans ce pays… 

/!\ Il faut faire 1 lettre de motivation par pays !

 

 

 

  • CV en français

 

 

 

  • Lettre de motivation dans la langue du pays où vous allez

Cette fois adressée à l’université où vous souhaitez vous rendre. Il vaut mieux éviter d’être trop général, mais je ne pense pas qu’il faille écrire quelque chose d’hyper original non plus. Ne pas hésiter à demander à des professeurs de langues de une correction/de l’aide, certains le feront avec plaisir.

 

 

 

  • Certificat de langue – TOEFL IBT – TOEFL ITP – IELTS – CLES

Une des choses les plus importantes et dont il faut s’occuper au plus vite. Surtout si les diplômes requis sont au final payants ! Au final il faut le passer très vite et il faut trouver une session à un horaire/une date qui nous arrange. Certaines universités, comme Lyon 2 (sisi la promo), proposent de faire passer le CLES 2 dans plusieurs langues et ce gratuitement pour tout étudiant de l’Université.

 

 

 

  • Formulaire de candidature à une mobilité internationale, avec photo

Document à remplir en ligne, qui se trouve dans la rubrique « International » du site de l’université.

 

 

 

  • Photocopie de la carte d’identité

 

 

 

  • Certificat de scolarité

Celui de l’année en cours. Il a été envoyé par la poste lors de l’inscription, et est aussi disponible sur le Bureau Virtuel de Lyon 2.

 

 

 

  • Relevés de notes depuis la 1re année à l’université

 

 

 

  • 2 RIB à votre nom

Peut-être spécifique à mon université je ne sais pas. Ils serviront notamment pour l’attribution des bourses.

 

 

Maintenant il ne reste plus qu’une chose à faire : s’armer de courage et se lancer ! Bonne chance !

2 réponses à “Préparer son dossier Erasmus”

  1. Bld dit :

    Bonsoir,

    J’ai une petite question, à partir de quand on doit commencer les démarches administratives ? Il faut s’y prendre dès le mois de septembre de l’année n-1 ?

    Merci pour ce blog génial et merci d’avance pour la réponse 🙂

    • Marion dit :

      Bonjour !

      Je pense que tout dépend des universités/écoles, mais à ma fac la date limite de dépôt de dossier était jusqu’à mi-décembre.
      A partir du mois d’Octobre il y a eu des journées d’information sur les échanges Erasmus/Monde, et ensuite entre Octobre et Décembre c’est principalement de la constitution de dossier, car toutes les universités ne demandent pas les mêmes papiers et justificatifs pour les étudiants.

      Selon les pays, il faut justifier d’un niveau d’anglais minimum, qui soit peut être attesté par des professeurs d’anglais de ton école, ou sinon en passant le TOEFL, et à ce moment là si tu as un score supérieur au minimum requis (qui était de 79 pour l’université d’Helsinki) c’est bon 🙂 C’est surtout ce genre de test qui prennent du temps au final.

      Merci à toi de ta visite et pour ton commentaire ! Tout n’est pas sur le blog, si tu as besoin d’autres informations n’hésite pas à me demande, je serais ravie d’échanger avec toi sur le sujet, une fois partie on ne m’arrête plus ahah :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera jamais publiée, ou utilisée à des fins commerciales. 

Les champs obligatoires sont indiqués avec des *.